Toscane #3 – Sur les bords de l’Arno, Florence

florence ponte vecchio arno toscane italie

Je vous ai déjà raconté en photos San Gimignano et Sienne. Aujourd’hui, je m’attaque au plus gros poisson de la Toscane, la belle Florence. Sur les bords de l’Arno, au soleil, elle demeure. Il faisait chaud ce jour-là. Vraiment très chaud. Et nous avons énormément marché, parcouru ses artères principales et ses ruelles.

La première vue de Firenze dont je me souviens, c’est un pont sur l’Arno dans la lumière du matin, alors que nous étions sur le fameux Ponte Vecchio. Nous nous sommes arrêtés un instant, et juste à ce moment là, deux rameurs sont passés sur leurs avirons, et ont donné vie à la surface de l’Arno.

Florence pont Arno Toscane Italie

Le premier arrêt a été l’incontournable Académie des Beaux-Arts ou Galleria dell’Academia, pour présenter nos respects au David de Michel-Ange. Malheureusement, pas de photo de lui, puisqu’il était interdit d’en prendre. Cela dit, vous trouverez toutes les photos que vous voudrez ailleurs sur internet. Et puis, il y a une réplique de la sculpture devant le Palazzo Vecchio.
Dans la galerie, avant d’arriver au David, d’innombrables statues et peintures… des œuvres d’art. On nous avait mis en garde contre le syndrome de Stendhal (d’ailleurs aussi appelé syndrome de Florence), cette sensation de vertige et de suffocation qui vous prend parfois lorsque vous êtes dans la contemplation d’un chef d’œuvre. Moi, pas assez connaisseuse en matière d’art, je ne craignais rien, mais j’ai découvert l’existence d’un tel syndrome avec amusement.  Et puis on pénètre dans une autre galerie, à l’éclairage différent. Là, de nombreuses sculptures de Michel-Ange représentant des scènes de la Bible, placées contre les murs, les unes face aux autres. Mais il est très difficile de se concentrer sur elles, parce qu’au bout de la galerie, immense, préside le David. Placé sous un dôme en verre ou autre matériau translucide, il se tient là, mis en valeur par de subtils jeux d’ombre et lumière. Les gens font le tour, pour l’admirer sous tous les angles, pour graver dans leur mémoire ses proportions dites parfaites (moi j’ai un doute personnellement, parce que ses mains m’ont paru énormes, mais pour ce que j’en sais…). Et il est difficile de reprendre et de finir la visite, parce qu’il est probable qu’on ne revienne plus jamais, qu’on ne le revoie plus, alors on veut en profiter.

Mais la visite de la cité florentine ne faisait que commencer, et beaucoup d’autres belles choses nous tendaient les bras. Nous arrivions rapidement sur la place du Duomo, dominée par cet immense édifice religieux, et par son haut campanile en marbre aux tons pastels. C’était presque intimidant, de se sentir si petits. Nous avons dégusté une bruschetta sur la place, à l’ombre, avant de continuer notre visite des lieux.

Sculpture Florence Toscane Italie

Florence toît du Duomo

Duomo Florence Toscane Italie

Campanile Duomo Florence Toscane Italie

Notre flânerie devait nous mener jusqu’à la place du Palazzo Vecchio, avec ses statues imposantes (dont la réplique du David), sa tour très reconnaissable, et bien sûr, la foule, tout autour… Nous sommes entrés, et j’ai été subjuguée par les détails, au plafond, sur les colonnes, la finesse du travail de sculpture et de peinture. Après tout, je me trouvais à Florence, berceau des arts de la Renaissance !

Statue Poséidon Palazzo Vecchio Florence Toscane Italie

Sculpture Lion Palazzo vecchio Toscane Italie

Palazzo Vecchio Toscane

Palazzo Vecchio Toscane

détail palazzo vecchio toscane italie

détail palazzo vecchio toscane italie

détail palazzo vecchio toscane italie

détail plafond palazzo vecchio toscane italie

détail palazzo vecchio toscane italie

détail palazzo vecchio toscane italie

Lion sculpture palazzo vecchio toscane italie

Nous reprenions ensuite notre visite des rues de Florence, jusqu’à revenir sur les rives de l’Arno, avec une jolie vue sur le Ponte Vecchio. Croyez-le ou non, je ne connaissais pas ce pont apparemment mondialement connu avant mon séjour en Toscane ! Et je n’ai pas tout de suite compris l’engouement général qu’il suscite. Mais avec le recul, la façon dont il s’intègre à l’architecture des bâtiments environnants, tout en étant très singulier, unique même, et puis ses couleurs (je suis très sensible aux couleurs)… Oui, j’ai peu à peu compris pourquoi les gens le trouvent exceptionnel. Et puis, c’est l’un des symboles de Florence !

Arno toscane italie

ponte vecchio toscane italie

ponte vecchio toscane italie

toscane italie banderole

C’est à ce moment-là que j’ai commencé à ressentir la fatigue et à ne plus supporter la chaleur. Après cela, j’ai fait de mon mieux pour profiter de la visite, mais j’avais hâte de rentrer pour me reposer et me rafraîchir. En attendant, une glace ferait l’affaire… Petit tour chez le gelataio donc, avant de nous arrêter devant encore quelques façades d’églises, quelques clochers. Une dernière vue sur l’Arno et le Ponte Vecchio, avant de traverser et de partir à la recherche de la voiture.

Vierge Toscane Italie

Clocher Toscane Italie

Ponte Vecchio Arno Toscane Italie

Je mets mon goût d’inachevé sur le compte de la chaleur et de la fatigue. J’ai beaucoup aimé ce que j’ai vu de Florence, mais la canicule m’a légèrement gâché le plaisir sur la fin. J’ai vu « le principal », si je peux dire, mais j’ai vraiment très envie d’y retourner un jour, pour visiter la Galleria degli Ufizzi (la Galerie des Offices et sa superbe Naissance de Vénus de Botticelli), que nous ne sommes pas allés voir, et aussi pour faire une visite un peu moins conventionnelle, m’arrêter sur les petits détails de la vie florentine, les coins moins fréquentés, les petites pépites cachées. Enfin, la prochaine fois, j’aimerais prendre le temps de visiter les villas situées sur les hauteurs, et leurs jardins, et de là, admirer le panorama sur la ville, qui doit être sublime.
Florence est belle, Florence est riche, mais Florence mérite plus qu’une simple journée de visite, et je compte bien, un jour prochain, finir ce que nous avons commencé ce jour-là.

Et vous, connaissez-vous Florence ? Avez-vous des endroits coups de cœur ou des anecdotes à partager ? Je suis preneuse !


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 thoughts on “Toscane #3 – Sur les bords de l’Arno, Florence

  1. Letizia

    Florence est une bien belle ville! J’ai beaucoup aimé parcourir ces rues et surtout le bord de l’Arno. Est-ce que tu es allée faire un tour dans la « Farmacia di Santa Maria Novella »? C’est une ancienne pharmacie vraiment magique à voir si tu retourne à Florence.
    P.S On dit « gelataio » si tu vas chez le marchand de glace et pas chez le « gelato » :)

    Répondre

    1. Anaïs

      Ah merci pour toutes tes infos ! Non la pharmacie, je ne crois pas y être allée, mais je note pour la prochaine fois !
      Et je corrige tout de suite ;)

      Répondre

  2. LadyMilonguera

    Tes photos sont vraiment très belles et témoignent de l’intérêt de cette magnifique ville !

    Répondre

    1. Anaïs

      Merci beaucoup pour ce petit mot ! :)

      Répondre

  3. Jennifer

    Je ne suis jamais allée dans cette ville ! La seule ville italienne que j’ai faite c’est Rome et j’avais adoré.
    Tes photos sont superbes (comme toujours) et Florence est une belle ville. Je vois qu’il y a beaucoup de choses à prendre en photo là-bas. :)

    Répondre

    1. Anaïs

      Oh merci ma belle ! Moi j’en rêve de Rome, bientôt j’espère ! ;)
      Et oui, en effet, beaucoup de photos à prendre à Florence !

      Répondre

  4. Voyageur Italie

    Florence est une ville magnifique et vos photos lui rendent hommage ! Quelle belle lumière ! A quelle saison y avez vous séjourné ? en Août ?
    Lors de votre prochain passage ne manquez pas non plus les Jardins de Boboli derrière le Palais Pitti , c’est un endroit hors du tps qui offre une belle vue sur la ville aussi !

    Répondre

    1. Anaïs

      Merci pour cette bonne idée, un joli point de vue sur la ville, c’est exactement ce qu’il a manqué à cette journée ! J’y suis allée en août, oui !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *